[wpms_breadcrumb reverse="0"]

LE BLOG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Vers une simplification de la formation professionnelle en 2019. Promesse ou réalité ?

 Vers une simplification de la formation professionnelle en 2019. Promesse ou réalité ?

Garantir un big bang de l’apprentissage et de la formation professionnelle. La promesse tant de fois faite est devenue réalité depuis le 05 septembre dernier. La Réforme sera applicable à partir du 1er janvier 2019. Alors qu’en est-il vraiment ?

Simplifier la formation professionnelle pour accroitre la productivité de tous

On lit tout et son contraire sur la loi promulguée le 05 septembre dernier et se consacrant à la Réforme de la Formation Professionnelle. Toujours est-il qu’aujourd’hui, les spécialistes ne s’entendent pas pour conclure aux bienfaits ou aux défauts de cette ambition affichée. De quoi parle-t-on vraiment et quelle était la situation jusqu’à aujourd’hui ?

Un demandeur d’emploi bénéficiait jusque là d’un accompagnement spécifique pour trouver une formation répondant à son souhait de réorientation professionnelle. Il en était de même pour les salariés des très grandes entreprises. Le service des Ressources Humaines de ces dernières pouvait orienter chacun de ses salariés et souligner les atouts et les avantages de telle ou telle formation, accessible aux salariés. En revanche, pour le salarié d’une PME ou d’une TPE ou pour un indépendant, la formation continue devenait un véritable casse-tête. Entre les questions liées au financement de la formation et les recherches pour trouver une session répondant aux attentes du salarié, les démarches étaient complexes. Le gouvernement a voulu simplifier le système avec un objectif affiché : accroitre la productivité des travailleurs français.

Gagner en lisibilité pour rendre la formation professionnelle plus accessible encore

Et il est utile de rappeler l’objectif ultime de cette mission, qui doit valoriser les compétences de chacun. Une formation Excel pourra être précieuse pour des salariés ne maitrisant que peu les outils numériques, alors que d’autres auront besoin de renforcer leurs compétences et leur expertise sur l’ergonomie et l’expérience utilisateurs UX. Les formations sont désormais axées sur ces compétences métier, qui ont, pendant longtemps, fait défaut en entreprise. Par souci de simplification, les autorités ont donc décidé d’agir en ce sens, en commençant par simplifier la lisibilité et la compréhension de cette formation professionnelle, et cela commence par le financement de cette dernière.

Du côté des entreprises, ce financement se fera désormais à travers une taxe unique, rendant le dispositif plus compréhensible. La prochaine trace remplacera l’actuelle taxe sur l’apprentissage et celle liée au financement de la formation professionnelle. Pour les salariés ou les demandeurs d’emplois, la lisibilité portera sur le contenu de leur compte personnel de formation. Aujourd’hui encore, ce dernier est alimenté en heures, ce qui est peu indicatif pour qui n’évolue pas dans le domaine de la formation. A compter du 01er janvier 2019, la monétarisation de ce compte formation le rendra plus explicité, en pouvant être directement comparé à la valeur de chacune des formations décrites.

Des formations pour toutes et tous, accessibles en un simple clic

Mais la Réforme vise aussi à élargir le champ des possibles pour toutes et tous. Chacun doit pouvoir réorienter sa carrière professionnelle ou satisfaire aux nouvelles attentes de son employeur. Pour cela, les autorités ont décidé la création d’une plateforme unique décrivant toutes les formations accessibles. En quelques clics, il sera prochainement possible à chacune et chacun de se déterminer, en fonction des compétences visées. Des structures seront créées au cours de l’année 2019 pour encadrer cette nouvelle liberté, offerte à tous. Il s’agit de faire concilier ces formations avec les compétences visées mais aussi avec celles demandées par les entreprises pour satisfaire aux nouvelles contraintes du marché. En matière de formation, l’adaptabilité devra être le nouveau socle. Bien qu’il faille attendre les prochaines semaines pour prendre connaissance du détail des décrets d’application, la réforme de la formation professionnelle semble bien une véritable rupture avec le système que nous avons connu jusque-là.