[wpms_breadcrumb reverse="0"]

Travailler pour se former ou de la formation dans le travail ?

 Travailler pour se former ou de la formation dans le travail ?

Avec la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, le Ministère du Public veut faire de la formation continue un puissant levier pour renforcer le parcours professionnel de chacun. L’Action de formation en situation de travail (Afest) représente un outil pour y parvenir.

 

La formation continue, un levier pour renforcer son parcours professionnel

Le plus souvent, la formation professionnelle représente une véritable montée en compétences pour le salarié, mais constitue également un avantage identifiable pour l’entreprise. Ainsi en proposant des formations dans le numérique, F2I Formation participe à l’épanouissement des collaborateurs d’une entreprise tout en apportant une solution efficace à la recherche d’une efficacité accrue. Mais la formation continue reste trop vaste et diverse pour pouvoir être réduite à ce simple apport, d’autant plus que chaque situation est unique. Que ce soit à travers une formation intra-entreprise ou une session organisée en e-learning, les ambitions restent les mêmes avec la nécessité d’adapter le contenu de l’enseignement à la situation quotidienne du (ou des) salariés concernés. Cela représente le pendant de l’apprentissage ou de l’alternance, proposée de pus en plus aux étudiants. Concilier enseignement théorique avec les contraintes et les exigences du milieu professionnel, voilà une des missions assignées à toute action de formation professionnelle.

 

L’Afest, l’ambition de surpasser cette envie de « se former sur le tas »

C’est dans cette optique, que de nombreuses entreprises ont cherché à organiser, depuis des décennies, leur propre système de formation. « Se former sur le tas » et faire de la formation une conséquence de l’expérience, cette approche pragmatique a longtemps séduit les entrepreneurs, bien que ces derniers prenaient conscience de la limite d’un tel dispositif.  C’est pour optimiser cette formation en interne, que les autorités publiques ont officialisé cette Action de formation en situation de travail (Afest). Tout en soulignant l’utilité et les atouts de formations professionnelles organisées par les Instituts de Formation spécialisés , le législateur a néanmoins ouverte la possibilité à l’entreprise d’être à l’origine de cet enseignement. En effet, l’action de formation est définie par la loi comme étant un « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel ». En organisant l’Afest, les autorités publiques ont tenu à souligner l’intérêt de la démarche tout en rappelant la nécessité de professionnaliser cette action de formation.

 

Développer la formation continue ou imposer plus de formation au travail ?

Dans un rapport de synthèse publié en juillet 2018, le Ministère du Travail souligne ainsi que « l’enjeu de l’action de formation en situation de travail est de « mettre de la formation dans le travail ». En revanche, cette « formation sur le tas » doit comme toute formation continue être bénéfique et profitable au salarié tout au long de son parcours professionnel. En d’autres termes, elle ne peut se cantonner à une action concentrée exclusivement sur un poste de travail défini. C’est pourquoi l’Afest s’articule autour de deux grands axes

  • La mise en situation, qui doit être préparée et organisée, afin que l’apprenant puisse en tirer tous les enseignements.
  • Une « séquence réflexive, en rupture avec l’activité productive, animée par un tiers. » En d’autres termes, une formation plus conventionnelle donc.

 

Afest ou Formation continue se caractérisent donc bien par des critères similaires avec une période d’apprentissage théorique, la « période réflexive » de l’Afest, et une mise en situation concrète, qui peut prendre d’autres formes au cours d’une formation professionnelle plus traditionnelle. C’est donc bien une offre supplémentaire qui est faite aux salariés et aux entreprises, qui sont invités à concilier les atouts d’une formation professionnelle conventionnelle avec les avantages d’une Action de formation en situation de travail.

 

Et vous, avez-vous déjà expérimenté cette Action de formation en situation de travail ? Quel est votre ressenti à ce sujet ?

COVID – 19

Informations importantes concernant la situation actuelle

En savoir en plus