[wpms_breadcrumb reverse="0"]
LE BLOG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Quelles tendances pour la formation continue en 2020 ?

 Quelles tendances pour la formation continue en 2020 ?

En cette période de fin d’année, les entreprises se penchent déjà sur leur plan de formation pour l’année 2020. De grandes tendances se dégagent d’ores et déjà, des tendances déjà amorcées pour la plupart depuis plusieurs mois, voire plusieurs années.

 

2020, l’année où les salariés reprennent le pouvoir sur leur formation continue

On sait que l’année 2019 aura été une année de transition pour la formation professionnelle. La réforme, initiée par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, connaitra son point d’orgue dans quelques semaines avec le lancement de la super application, devant permettre à tout salarié de pouvoir choisir, s’inscrire et payer sa formation continue en quelques clics. Cette profonde réforme du Compte personnel de formation (CPF) redonne une partie du pouvoir aux salariés, qui peuvent ainsi élaborer un parcours pour sécuriser leur parcours professionnel d’une part mais aussi pour envisager une reconversion  professionnelle d’autre part. C’est une tendance forte, qui devrait se renforcer en 2020, d’autant plus qu’une étude de mai 2019 réalisée au cours de 1500 professionnels de la formation a mis en lumière la volonté des entreprises d’accompagner cette reprise en main. Une entreprise sur deux se dit en en effet prête à cofinancer les actions de formation à destination de leurs collaborateurs.

 

Des formations pour renforcer hard et soft skills, des exigences diverses

Bien évidemment, les compétences métier représentent toujours un objectif très prisé tant de la part des entreprises que des salariés. Acquérir ou renforcer des savoir-faire reconnus restera, en 2020, une tendance marquée de la formation professionnelle, même s’il faut bien le souligner, ces compétences sont appelées à devenir de plus en plus spécifiques.

En revanche, avec la digitalisation de nos économies, force est de constater que les manières de travailler ont-elles-aussi été profondément transformées. Le travail collaboratif est de plus en plus souvent mis en avant, avec la nécessité de développer des savoir-être bénéfiques à cette nouvelle organisation du travail. Ces aptitudes plus personnelles, nommées par leur désignation anglo-saxonne de soft skills (en opposition aux hard Skills, qui correspondent aux compétences métiers) font de plus en plus l’objet de formation professionnelle. Du management à l’évolution personnelle, ces formations sont appelées à se multiplier dans les mois et années, qui viennent.

 

La personnalisation de la formation, une nouvelle approche pour une plus grande efficacité

Parce que les nouvelles façons de travailler appellent à une vision globale des marchés et de l’emploi, les salariés et/ou les collaborateurs de l’entreprise (les free-lances et autres consultants extérieurs sont également concernés par cette évolution) doivent aussi se recentrer sur les spécificités propres de leur employeur/entreprise. La personnalisation doit être de rigueur dans ces formations, que ce soit en adaptant les enseignements au marché sur lequel se développe l’entreprise ou encore en prenant en compte la stratégie de développement de cette dernière. Les formations intra-entreprise garantissent cette dimension originale, cet aspect d’une formation professionnelle sur-mesure. Bien que le contenu puisse être commun à des sessions plus généralistes, la formation est élaborée pour la rendre plus conforme à la réalité des salariés de l’entreprise.

 

Des formations digitales pour s’adapter aux évolutions du …Digital

Enfin, les nouveaux outils et les innombrables innovations ont rendu plus facile d’accès le e-learning notamment. Des plateformes, accessibles 24/7, garantissent désormais à chaque apprenant d’avoir accès au contenu de leur formation, bien qu’une partie puisse aussi s’effectuer en présentiel. En combinant toutes les modalités possibles (e-learning, formation en présentiel, formation à distance, …), le blended learning peut enfin s’adapter à tous les profils, à toutes les situations. Le phénomène ne devrait pas s’inverser dans les mois à venir, bien au contraire.

Enfin s’agissant de numérique et de digital, le domaine reste un des sujets plébiscités par tous (entreprises et salariés). La nécessité de se former au digital est impérieuse, puisque la transformation du même nom se caractérise par des évolutions incessantes. Les formations numériques représentent donc le meilleur moyen de ne pas se laisser « distancer » par ces transformations, et il est donc compréhensible, que les formations numériques fassent partie de celles qui sont le plus demandées.