[wpms_breadcrumb reverse="0"]

Pourquoi la formation continue représente bien plus qu’une variable d’ajustement ?

 Pourquoi la formation continue représente bien plus qu’une variable d’ajustement ?

De nombreux projets de formation professionnelle ont été arrêtés voire annulés en raison de l’épidémie que nous traversons. Pour autant, les entreprises (re)découvrent les vertus de la formation continue, qui devrait permettre aux salariés de pouvoir faire face aux transformations du marché du travail.

 

Une situation difficile pour la formation continue depuis le début du confinement

 

Alors que l’économie française sort d’un confinement austère et annonciateur d’une récession économique à venir, les entreprises sont contraintes de revoir en profondeur leur stratégie de développement. Force est de constater, que de nombreux projets ont été suspendus, reportés voire même, dans certains cas, annulés. Parce que les acteurs économiques ont besoin de lisibilité et de pouvoir se projeter à court et moyen terme, les entreprises françaises adoptent aujourd’hui une position attentiste. Au vu des conséquences économiques de cette pandémie, un des premiers réflexes a été de réduire, autant que faire se peut, les dépenses « reportables ». L’événementiel (séminaires, Team Building, congrès,  ..) a été la fonction la plus impactée (et elle le sera pendant de longs mois encore)  et le domaine de la formation continue a lui-aussi  été contraint de revoir sa copie pour 2020.

Les directions des Ressources Humaines ont repoussé ou annulé des formations professionnelles, tant en raison de l’incertitude ambiante que pour les nouvelles contraintes liées au respect des gestes barrières. L’e-learning s’est imposé comme une alternative au présentiel, et les autorités publiques ont soutenu la formation continue à travers différents dispositifs dont le Fonds National pour l’Emploi (FNE-Formation).

 

La formation professionnelle au cœur de la stratégie de relance des  acteurs économiques

 

Bien que le Digital Learning soit apparu comme une voie existante pour se former à distance, les DRH attendent, avec plus ou moins d’impatience, la possibilité de pouvoir organiser à nouveau des formations continues en présentiel, que ce soit en inter ou intra entreprise. Car puisque l’épidémie de COVID-19 a bouleversé en profondeur l’organisation du travail (gestes barrières, télétravail, …), les entreprises de toutes tailles et dans tous les secteurs d’activité ont identifié les axes de progression pour gagner en adaptabilité et en efficacité. Des grandes lignes se dessinent d’ores et déjà pour les formations continues à prioriser dans les semaines et les mois à venir.

 

Apprendre à optimiser l’utilisation des outils bureautiques, une nécessité criante

 

Des millions de salariés ont découvert le télétravail à l’occasion de cette épidémie, et parfois, cela s’est fait sans aucune préparation en amont. Il a fallu apprendre à bien présenter ses documents, à gérer le publipostage, à organiser le travail en équipe et à distance, …. Les outils bureautiques existaient déjà en nombre suffisant avant la crise sanitaire, mais ce travail à domicile a mis en lumière le besoin de formation continue en matière de bureautique. Se former à la maitrise d’Excel, ou devenir un expert des traitements de texte comme Word font partie des demande des salariés eux-mêmes, et les entreprises devront s’assurer qu’à l’avenir, leurs collaborateurs maitrisent l’ensemble des outils mis à leur disposition.

 

S’habituer au télétravail, la formation continue pour apprendre à travailler loin des autres

 

Salariés et entreprises savent que les conséquences sur l’organisation du travail seront durables. On peut imaginer, que le télétravail prenne plus de place demain dans l’organisation des entreprises. Il faudra donc recourir à la formation continue pour former les collaborateurs à la sécurité informatique, à la confidentialité des données mais aussi à la gestion des outils collaboratifs. Déjà prisées avant la crise sanitaire que nous traversons, les formations numériques représenteront un pôle important dans le plan de formation continue des entreprises pour les mois et les années à venir.

 

La formation professionnelle au chevet du contact humain au sein des entreprises

 

Même si des pistes apparaissent donc bien comme bénéfiques pour l’efficacité et donc la productivité des entreprises, la formation continue devra aussi  « réinventer le lien humain » dans le monde du travail après  confinement. Même à distance, les collaborateurs d’une entreprise doivent pouvoir s’appuyer sur des valeurs communes, sur un sentiment d’appartenance et il appartiendra à la formation professionnelle d’imaginer les pistes à creuser en la matière.

 

Bien que délaissée pendant plusieurs semaines, la formation continue retrouve donc sa place centrale pour orienter les décisions stratégiques de chaque entreprise. Former les collaborateurs pour qu’ils puissent mieux appréhender les nouvelles conditions de travail, c’est faire un premier  pas pour surmonter efficacement la période de transition, qui doit donner l’occasion à chacun de se préparer au monde d’après.

COVID – 19

Informations importantes concernant la situation actuelle

En savoir en plus