[wpms_breadcrumb reverse="0"]
LE BLOG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

POE collective ou individuelle : exercer un métier en phase avec le marché du travail

 POE collective ou individuelle : exercer un métier en phase avec le marché du travail

La préparation opérationnelle à l’emploi, qu’elle soit individuelle ou collective, permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation correspondant aux besoins du marché.

Action de formation définie par l’article L 6326-3 du Code du Travail,

La préparation opérationnelle à l’emploi est un financement de formation par Pôle emploi destiné aux entreprises qui souhaitent former une personne dans la perspective d’une embauche. Le futur salarié acquiert les compétences professionnelles requises pour occuper un emploi répondant à un besoin précis – soit une offre déposée par l’entreprise auprès de Pôle emploi. Le POE s’inscrit au plus près du marché du travail, et concerne les projets d’embauche dans les entreprises tous secteurs d’activité confondus.

L’objectif de la formation peut être de faciliter le recrutement sur un poste difficile à pourvoir, renforcer une équipe, favoriser la mixité, créer un poste… Elle peut viser à renforcer des compétences, techniques ou de développement personnel, ou de découvrir les métiers d’un secteur en particulier. Il existe deux types de préparation opérationnelle à l’emploi : individuelle (POEI) et collective (POEC).

Le dispositif POE individuelle

L’objectif de la POEI est de répondre à un besoin précis de l’employeur, qui capitalise sur le futur salarié et sécurise l’embauche. L’employeur s’engage à recruter le demandeur d’emploi suite à sa période de formation. L’employeur dépose une offre d’emploi (CDI, CDD d’au moins 1 an, contrat d’apprentissage) auprès de son agence Pôle Emploi. Une fois le candidat sélectionné, le plan de formation est établi par l’entreprise en collaboration avec Pôle Emploi. C’est le projet d’embauche de l’employeur qui détermine l’aide mobilisable.

Préparation opérationnelle à l’emploi collective

Poursuivant les mêmes objectifs, la POE collective (POEC) permet quant à elle à un groupe de personnes en recherche d’emploi de suivre une formation pour acquérir les compétences manquantes pour exercer une profession bien définie. Destinée à favoriser un accès rapide à un emploi durable, la POE collective concerne prioritairement les programmes de formation nécessaires à l’intégration en emploi ou dans un parcours de formation qualifiant.

Cependant, contrairement à la préparation opérationnelle individuelle, ce plan de formation est organisé à l’initiative d’une branche professionnelle (secteur d’activité) et OPCA de branche (Organisme paritaire collecteur agréé). Ces organismes, chargés de recueillir les besoins des adhérents en matière de recrutement et de compétences associées, y répondent ensuite en mettant en place des actions de formations. L’entreprise n’est pas tenue d’embaucher la personne à l’issue de la formation.

Suivre une formation gratuite dans un secteur porteur

Le dispositif POE s’applique à tout demandeur d’emploi qui peut obtenir une demande de prise en charge auprès de l’organisme dont il dépend. L’organisme Pôle emploi ou l’entreprise, en lien avec l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé, peut prendre en charge jusqu’à 400 heures de formation à temps plein ou à temps partiel. Celle-ci peut être réalisée par un formateur en interne, ou par un organisme agréé à l’extérieur de l’entreprise.

Durant toute la formation, gratuite pour le demandeur d’emploi, l’apprenant est stagiaire de la formation professionnelle. L’OPCA et Pôle emploi fixent ensemble le cadre général du partenariat et les engagements respectifs entre le futur salarié et l’entreprise, scellé par une convention de formation cadre. L’aide au financement de la formation est versée à l’employeur une fois la formation réalisée à l’appui de l’embauche.