À quoi sert la période de professionnalisation ?

À renforcer les compétences des salariés en poste et viser une qualification professionnelle !

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés en contrat à durée indéterminée.

Les périodes de professionnalisation associent des enseignements généraux, professionnels et technologiques à l’acquisition d’un savoir faire par l’exercice dans l’entreprise d’une ou plusieurs activités professionnelles en relation avec les qualifications recherchées.

Les publics de la période de professionnalisation sont élargis aux titulaires de CUI (Contrat Unique d’Insertion), que ce contrat ait été signé en CDD ou en CDI.

À quoi donne accès la période de professionnalisation ?

Elle permet de participer à une action de formation dont l’objectif est défini par la commission paritaire nationale de la branche professionnelle dont relève l’entreprise.

Le salarié va également acquérir l’une des qualifications prévues à l’article L. 6314-1 du code du travail. Cette qualification doit correspondre aux besoins de l’économie prévisibles à court ou moyen terme et doit également :

  • Soit être enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles,
  • Soit être reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ;
  • Soit figurer sur une liste établie par la commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle ;

Pour qui ?

La possibilité de suivre une formation dans le cadre d’une période de professionnalisation s’adresse aux catégories de salariés suivantes :

  • Les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail ;
  • Les salariés qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou âgés d’au moins 45 ans et disposant d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la   dernière entreprise qui les emploie ;
  • Les salariés qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise ;
  • Les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou aux hommes et aux femmes après un congé parental ;
  • Les salariés bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion.

Des qualifications en accord avec les besoins 

Dans un soucis de répondre au plus près aux besoins spécifiques des branches professionnelles, la liste des qualifications accessibles au titre des périodes de professionnalisation sera fixée par les partenaires sociaux, soit dans le cadre d’une convention ou d’un accord collectif de branche, soit, à défaut, par accord collectif conclu entre les organisations représentatives d’employeurs et de salariés signataires d’un accord constitutif d’un OPCA interprofessionnel.

F2I formation vous propose de préparer les diplômes reconnus suivants :