[wpms_breadcrumb reverse="0"]
LE BLOG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

La formation continue de demain, un critère essentiel : l’efficacité

 La formation continue de demain, un critère essentiel : l’efficacité

Sans détailler les évolutions qui vont marquer l’univers de la formation continue dans les prochaines années, il est essentiel de souligner, que l’efficacité de ces actions d’éducation   est appelée à devenir encore plus prépondérante, le tout pour satisfaire aux besoins des salariés d’une part et aux exigences des entreprises d’autre part.

 

L’étudiant au cœur du cursus, un gage d’efficience et d’efficacité

En septembre dernier, le groupe Pearson publiait une enquête, fruit de l’interrogation de plus de 11.000 élèves dans 19 pays différents et destinés à recueillir leur ressenti sur la qualité du système éducatif et sur les parcours professionnels. The Global Learner Survey revient sur ces mutations, induites par les innovations technologiques et techniques, et le résultat corrobore ce que nous pressentions déjà.

Les apprenants interrogés, âgés de 18 à 70 ans, le confirment, mais les études et les formations deviennent de plus en plus personnalisées, soulignant la tendance « éducation en libre-service ». Pour les étudiants, c’est un aspect positif de cette évolution, puisque l’apprentissage répond désormais à des problématiques de plus en plus pragmatiques et ancrées dans la réalité. Il ressort de cette étude, que les apprenants ont suivi le mouvement, initié par les entreprises, et faisant des compétences personnelles un levier pour l’efficience des formations et des études. Les Softs Skills, un anglicisme pour désigner les compétences individuelles, concurrent désormais les formations dédiées Hard Skills, correspondant plus précisément aux formations métier.

 

Une évolution de la formation appelée à se renforcer dans les années à venir  

Si F2I Formation s’adapte à ces évolutions depuis plus de 20 ans, nous sommes conscients des nouveaux enjeux et défis, qui pèsent sur le domaine de la formation d’une part et des études/éducation d’autre part. En d’autres termes, l’évolution de la formation initiale ou professionnelle est loin d’être achevée, comme le confirme les responsables de l’étude Pearson, qui soulignent :  « La technologie, l’automatisation, la mondialisation ainsi qu’un environnement politique imprévisible affectent tout ce qui concerne notre monde, notamment le travail et l’éducation. ».

La personnalisation de la formation et du parcours professionnel reste au cœur de la Réforme engagée par le gouvernement depuis plusieurs années. Chacun doit pouvoir sécuriser son parcours professionnel et choisir la formation, qui lui ouvrira les portes d’une reconversion réussie. L’instauration d’un CPF de transition, les facilités accordées pour la mobilisation de son compte personnel de transformation, voilà deux exemples facilitant le financement de ces formations continues pour les salariés.

 

L’efficacité, le nouveau maître mot de la formation professionnelle

Car si la formation continue est jugée globalement positivement, elle doit encore s’intensifier pour faire face à la transformation profonde des méthodes de travail mais aussi des outils utilisés. Devenir Manager Agile, à travers une formation continue certifiée SCRUM Masterne représente pas qu’un bénéfice pour le salarié mais s’inscrit ainsi dans une démarche plus globale de la part des entreprises. Ces dernières doivent, elles-aussi, intégrer et mieux prendre en compte ces nouvelles approches et ces nouvelles méthodes de travail.

Pour ces dernières, l’organisation d’une formation intra ou inter entreprise ne doit pas répondre seulement au respect des règles légales, qui leur sont imposées. Elle doit satisfaire à la recherche d’une véritable valeur ajoutée. Et c’est cette valeur ajoutée de la formation continue vis-à-vis des entreprises, qui amène donc les apprenants à plébisciter ces actions de formation. Un double bénéfice donc, appelé à se renforcer au vu de l’accélération de ces évolutions.