[wpms_breadcrumb reverse="0"]

Formation professionnelle gratuite pendant le confinement, une réalité depuis le 02 avril

 Formation professionnelle gratuite pendant le confinement, une réalité depuis le 02 avril

Depuis le début de la crise liée à l’épidémie de coronavirus COVID-19, le gouvernement cherche à protéger au mieux les entreprises. Et pour permettre à ces dernières de ne pas perdre en efficacité, les autorités ont décidé de rendre la formation professionnelle gratuite à condition toutefois de respecter certaines conditions.

 

La formation professionnelle, le moyen pour gagner en compétences et sécuriser son parcours professionnel

 

Chacun a désormais conscience de l’importance et des atouts de la formation continue en ce qui concerne la productivité et l’efficience des entreprises, et ce quel que soit leur domaine d’activité. La récente réforme, initiée par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, atteste à quel point les exigences des entreprises d’une part et des salariés d’autre part ont été clairement identifiées par les pouvoirs publics. Les premières doivent pouvoir satisfaire à des attentes de plus en plus spécifiques, notamment en élaborant un plan de développement des compétences qui leur est propre, alors que les seconds peuvent aujourd’hui prendre en main cette formation continue, notamment grâce à leur compte personnel de formation (CPF).

La question se pose avec plus d’insistance aujourd’hui. En effet, depuis le 17 mars dernier, le confinement a été décidé en France, ce qui conduit des millions de salariés à connaitre le chômage partiel. Les entreprises se sont adaptées à cette situation, et l’Institut F2I peut ainsi répondre aux attentes de ses apprenants mais aussi de ses entreprises partenaires.

L’objectif du gouvernement, étant de pouvoir relancer l’activité économique le plus rapidement possible après cette crise sanitaire exceptionnelle, le Ministère du Travail multiplie les efforts pour que les salariés puissent se former pendant cette période.

Pendant le confinement, la formation professionnelle plus accessible pour tous ?

 

Parce que le pays a été placé sous le régime de l’état d’urgence sanitaire, le Ministère du Travail a ainsi pu adopter plusieurs ordonnances, dont une concerne directement la formation professionnelle. Mme Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a ainsi expliqué a volonté du gouvernement :

 

“Nous allons prendre en charge à 100%, par un financement de l’Etat, tous les coûts de formation pour les personnes qui sont en chômage partiel”

 

Pour pouvoir organiser cette gratuité de la formation continue et ainsi la rendre accessible au plus grand nombre, le gouvernement a donc fait évolué la législation pendant cette période particulière. Les salariés, souhaitant suivre une formation professionnelle, n’auront donc pas à mobiliser leur CPF, puisque la prise en charge sera assurée par l’Etat sous deux conditions :

  • Il faudra obtenir l’accord de l’entreprise concernée
  • Le salarié accepte une rémunération de 84 % de son salaire net (et non plus 100 % comme prévu par les textes pour les formations suivies en tempos de chômage partiel)

 

Une économie à l’arrêt avec des besoins de formations continues qui ne cessent de s’accroitre

 

Dans le même temps, la Ministre du Travail a souligné, qu’une offre de formations gratuites serait prochainement dévoilée et qu’elle concernerait l’ensemble des salariés du privé comme du public. Car même si l’économie française est à l’arrêt, la formation continue s’impose aujourd’hui plus qu’hier comme une absolue nécessité.

Qu’il s’agisse de se former aux outils numériques et bureautiques pour faire face à cette nouvelle réalité qu’est la généralisation du télétravail ou que ce soit pour acquérir de nouvelles compétences dans le domaine informatique pour se préparer au redémarrage de l’économie nationale.

 

Et vous, quelles formations allez-vous suivre pendant cette période si particulière ?

 

 

 

COVID – 19

Informations importantes concernant la situation actuelle

En savoir en plus