[wpms_breadcrumb reverse="0"]
LE BLOG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Comment les salariés jugent la formation professionnelle ?

 Comment les salariés jugent la formation professionnelle ?

Les salariés suivant une formation professionnelle sont attachés à la qualité des enseignements, qui leur sont dispensés. Cette qualité  implique en effet la capacité ultérieure pour se montrer plus attirant sur le marché du travail. Qu’il s’agisse d’une formation numérique ou d’une formation plus orientée métier ou fonction, ces enseignements doivent assurer aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences, que ce soit pour sécuriser leur parcours professionnel ou pour leur permettre d’initier une reconversion professionnelle. Un récent sondage réalisé par Harris Interactive* souligne à quel point les salariés se déclarent satisfaits de la qualité de la formation continue. 85 % des salariés interrogés confirment que la formation professionnelle suivie leur a permis de développer de nouvelles compétences.

 

Pourquoi les salariés plébiscitent la formation continue ?

Le sondage a cherché à comprendre les raisons, poussant les salariés à s’engager dans une formation professionnelle.  Cette dernière représente, à leurs yeux, un véritable tremplin pour leur carrière professionnelle. 89 % des personnes sondées reconnaissent qu’elle constitue un moyen efficace pour évoluer et progresser. A ce titre, ces salariés considèrent, que la formation continue est bénéfique autant à l’employeur qu’à l’employé.

Pour 85 % des sondés, la formation professionnelle représente également une manière de renforcer son employabilité, en validant, notamment, les compétences acquises au cours de la formation mais aussi au cours de l’expérience professionnelle de l’apprenant. Il faudra analyser, dans les mois à venir, si les nouvelles mesures encadrant la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), renforce ce sentiment, que la formation peut permettre de mieux s’affirmer sur le marché de l’emploi.

Enfin, et il ne faut pas négliger ce point, la formation continue peut être un moyen de surmonter des difficultés personnelles pour rebondir professionnellement pour 87 % des personnes interrogées. La grande majorité pense alors à une reconversion professionnelle, et les mesures initiées par le CPF de transition devraient conforter ces salariés dans leur prise de position.

 

Une formation continue de qualité mais qui doit être étoffée

Si les salariés soulignent la qualité et les effets positifs de la formation continue, ils déplorent en revanche, que celle-ci ne soit pas suffisamment étoffée. Presque un salarié sur deux estime que l’offre n’est pas adaptée au marché du travail. Cette inadaptation se juge par rapport au contenu même des formations proposées. Mais elle se définit aussi par les contraintes géographiques.  Ainsi plus d’un salarié sur deux estime qu’un trajet « domicile/école » de plus de 30 minutes constituerait un frein pour suivre la formation professionnelle.

Faut-il rappeler, que dans quelques semaines, la Super Application de la formation professionnelle devrait être dévoilée et mise en ligne ? Cela devrait permettre à tout un chacun de trouver plus facilement les formations adaptées à ses recherches mais aussi d’identifier les formations facilement et rapidement accessibles, puisqu’un service de géolocalisation est d’ores et déjà prévu.

Il ressort plus généralement de ce sondage, que les salariés regrettent de ne pas avoir plus d’informations sur les formations professionnelles. 65 % des personnes interrogées n’ont ainsi aucune idée du coût d’une formation continue, alors que 62 % déclarent ne pas connaître l’offre de formation, accessible à proximité de leur domicile.

 

C’est à toutes ces questions et à ce déficit d’information, que devrait répondre le lancement de l’application du Compte Personnel de Formation.  Une manière de rendre la formation professionnelle encore plus appréciée des salariés, même si ces derniers reconnaissent déjà la qualité de celle-ci.

Et vous, quel est votre jugement sur la formation continue ? Avez-vous l’impression d’être bien informé ? Que souhaiteriez-vous connaitre ?

 

*Enquête réalisée en ligne du 26 au 30 avril 2019 auprès d’un échantillon de 2047 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Harris Interactive à la demande du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers).