Inscription en cours :
Aucune formation
Actualités : Les Modules Eligibles au CPF sont disponibles actuellement sur notre site...                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Télécharger notre calendrier de formation                                                                                  NOUVEAU : Une sélection de cours de notre offre Web/Digital bénéficie de conditions financières avantageuses dans le cadre des actions collectives proposées par l’AGEFOS PME Ile-de-France                                                                                  IEF2I est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité

Du DIF au CPF : que va changer le compte personnel de formation ?

Mesure phare de la réforme sur la formation professionnelle, le Compte professionnel de formation a pour objectif de favoriser l’évolution professionnelle des salariés et l’accès à des formations qualifiantes. 

Dans le cadre de la loi sur la sécurisation de l’emploi, la nouvelle loi relative à la formation professionnelle adoptée en février 2014 fait évoluer le droit à la formation. Dès janvier 2015, le DIF (Droit Individuel à la formation) sera remplacé par le dispositif Compte Personnel de Formation (CPF). Le remplacement du DIF par le compte personnel de formation devrait favoriser la formation des salariés, leur permettre de monter plus facilement d’un niveau de qualification au cours de leur carrière, et leur offrir davantage des solutions de développement personnel.  

Accès formations « métiers »

Contrairement au DIF, le CPF fonctionne sur un système de comptes « attaché à la personne », qu’il est possible de créditer à l’entrée dans la vie active (dès 16 ans) jusqu’à la retraite. Le compte peut être abondé à la fois par l’employeur, l’OPCA ou le salarié lui-même. Grâce à ce droit devenu universel, le salarié est désormais assuré de bénéficier durablement d’un accès à la formation.

Avec le compte personnel de formation, c’est désormais le salarié lui-même qui prend l’initiative d’utiliser ses droits afin de concrétiser son projet de formation. Et si le salarié vient par exemple à changer d’entreprise ou de situation professionnelle (reconversion, licenciement, chômage, etc.), les heures de formation inscrites sur le compte ne sont pas perdues, mais définitivement acquises. Ce dispositif permettra donc aux salariés d’accéder plus facilement à des formations métier, plus qu’à des certifications cumulables. 

Comment ça marche ?

Le dispositif fonctionne sur la base d’un compte qui sera alimenté en heures à chaque fin d’année. Ce crédit d’heures ne pourra excéder les 150 heures de formation sur 8 ans (24 heures par an pendant les 5 premières années, puis 12 heures par an pendant les années suivantes). Les heures déjà cumulées, qui n’ont pas fait l’objet d’une utilisation au titre du DIF, seront automatiquement portées au crédit du compte personnel de formation et pourront donc être mobilisées pendant une durée de cinq ans dans le cadre du CPF.

Formations éligibles au CPF : demande de prise en charge 

Le remplacement du DIF par le compte personnel de formation a pour objectif de financer des formations dites qualifiantes. Celles-ci devront donc obligatoirement correspondre aux « besoins de l’économie prévisibles à court ou moyen termes ». Il s’agit notamment des formations inscrites au Répertorie national des certifications professionnelles, celles correspondant aux certificats de branches ou celles permettant d’acquérir le socle de connaissances et de compétences (maitrise de la langue française, mathématiques de base). Avant de faire une demande de prise en charge pour une formation, il est donc nécessaire de s’assurer que la formation est bien éligible au titre du CPF. Votre formation doit figurer sur les listes établies par les branches professionnelles ou OPCA de branche, organismes chargés de collecter les cotisations des entreprises (contribution à la formation professionnelle) relevant de leur champ d’application. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certifications

BULATS

Le BULATS (Business Language Testing Service), développé par l'Université de Cambridge, a été conçu en corrélation avec la performance réelle dans le monde du travail pour tester votre niveau en anglais - français - espagnol et allemand

IEF2I, centre agréé BULATS, propose des formations d’ anglais - d’espagnol et d’allemand répondant aux besoins des entreprises, des salariés et des demandeurs d'emploi.

TOSA

La certification TOSA (Test On Software Applications), développé par la société Isograd, est une certification des compétences informatiques professionnelles sur les logiciels bureautiques éligible au CPF (Compte Personnel de Formation).

IEF2I est un centre agréé TOSA et nos formations bureautiques permettent aux stagiaires de mesurer leur niveau (Basique, Initial, Opérationnel, Avancé, Expert).

OPQF

La qualification OPQF s’adresse à toutes structures exerçant une activité de formation professionnelle continue, quels que soient leur statut, leur taille, leurs domaines d’activité, la nature de leur clientèle et leur ancienneté.

La mission de l’OPQF est de délivrer aux organismes de formation un certificat de qualification professionnelle, en reconnaissance de leur professionnalisme.

ITIL EXIN

Organisme public de formation et de certification spécialisé dans le passage d’examens pour la plupart des formations informatiques « diplômantes » (ITIL, CMM, Prince 2, ISO 20000, ISO 27001, etc..) basé à Amsterdam.

L’EXIN, accrédite pour l’Europe – exception faite de UK – les sociétés de formation proposant des cursus ITIL.